Acceptation de soi·Lifestyle·Mode

Bah ouais mais quand t’as pas de marchepied sous la main tu fais comment ?

C’était à cette fameuse soirée…tu étais sortie boire un coup avec tes amis et danser jusqu’au bout de la nuit. Sous 40 degrés, tu transpires et tu te dis : tiens ce serait bien que j’aille faire pipi et que je me rafraîchisse un peu ! Mission : toilettes. Personne ne veut t’accompagner ? Non ? Très bien. Tu te retrouves à braver la foule en délire qui danse, en passant par des petits interstices, entre les jambes de chacun. Tu découvres un monde inatteignable pour les autres, mais toi, à auteur de mollets, tu te sens un peu comme une espiègle espionne capable de regarder sous les jupes des filles ou de pincer les fesses des garçons. Tête baissée, tu fonces et arrives au fond de la salle, la loupiote de la porte des WC clignote et s’affole, tu entres. Un paysage de filles gigantesques, de talons hauts, de déodorant, de retouches de make up et d’odeurs nauséabondes typiques des toilettes féminines en boîte de nuit s’offre à toi. Tu veux simplement faire pipi et te recoiffer un peu. Mais…quelle ne fut pas ta surprise de te découvrir inexistante dans le reflet du miroir ! Il n’y avait plus que ton BUN qui dépassait, car le miroir était à une hauteur d’un mètre 40, ne laissant apparaître que ton front et le haut de ton crâne. A côté de toi, tu en étais sure, les filles te regardaient et se fichaient de toi intérieurement (en vrai peut être pas car tout le monde s’en fout…) mais toi…Qu’est ce que tu avais honte… Tu aurais aimé avoir mis des talons (ouais mais tu peux pas danser !), ou apporter ton marchepied (quoi qu’un peu contraignant comme solution quand on y pense) ! Ou même juste grimper sur le lavabo et faire une pause mucho sexy… Mais bon… tu t’es juste mise sur la pointe des pieds et tu as fais travailler tes mollets… Tu as réussi à enlever un peu de peluches de mascara qui avaient coulé sous ton oeil… puis tu es partie, fière, triomphante de cet exploit, et assumant ta pleine honte. Et méprisant l’architecte d’intérieur, auteur de ce complot envers les p’tites meufs.

5 commentaires sur “Bah ouais mais quand t’as pas de marchepied sous la main tu fais comment ?

  1. Je vis cela quotidiennement du haut de mes 1m50. Mais ça ne m’empêche pas de vivre comme je le souhaite : je fais mes études de Webdesign et d’Infographie (graphiste), jai un copain etc… je fais avec ! 😁

    J'aime

  2. Salut Marie-Lou, C’est également mon quotidien. La même galère dans les toilettes de restos ou autres (je ne sors plus en boîte) 😦 ! Et à la maison, obligé d’installer des miroirs tout en longueur (au niveau de la hauteur) car je mesure 1,45m et mon mari 1,85cm donc si on utilise pas cette solution y’en aura toujours un qui ne verra pas son bon morceau dans l’miroir ! ahaha Quelle vie qu’on vit.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s