Acceptation de soi·Humeur

Mode tortue activée !

Depuis le lycée, tu te souviens avoir ressenti à la fois du mépris et de la compassion quand tu voyais ces tous petits élèves de sixième traverser la cour du lycée pour aller jusqu’à celle du collège, insouciants des moqueries que suscitaient leurs gros cartables dodelinant dangereusement sur leurs petits dos. Pff tu étais loin de tout ça, ça faisait longtemps que tu étais passée au stade sac à main. Bon peut être pas jusqu’à avoir en ta possession le dernier Longchamp ou Vanessa Bruno, mais tu avais misé sur un beau sac noir en simili cuir trouvé chez Monop’ et que tu adorais. Bref. Et puis sont arrivés : les cours d’arts appliqués ! Où tu avais besoin de trimballer ordinateur, feuille, trieur, feutres, peintures, pochette à dessin, du A3 puis au format raisin…Et clairement tu pouvais entrer entièrement dans ton sac à pochette format raisin (ce dernier mesurant 60 cm de largeur et 80 de hauteur!!!). Puis le géant est arrivé dans ta vie, et tu as dû penser à prendre des vêtements de rechange quand tu allais passer deux jours chez lui, ta trousse de toilette, ta brosse à cheveux… Tes fragiles épaules en ont pris un coup et tu as redécouvert…le sac à dos. Heureusement pour toi, il était de nouveau à la mode, et tu te faisais un plaisir d’utiliser le sac à dos noir en cuir vintage de ta mère. Sauf que même lui n’était pas assez solide pour transporter ta « vie ». Donc tu as…ressorti le Eastpak des années collège. Tu l’as observé, avec mépris. Entre le porte clé du singe Kipling accroché à la fermeture éclair et les signatures écrites au blanco, tu as tout de même pu apercevoir cette fameuse phrase, que tu avais pris soin de rédiger un beau jour lors de ta première année de collège : « Tout ce qui est petit est mignon, tout ce qui est grand est con. »

Trop honteuse pour le porter et n’ayant pas le budget pour un Herschel, ton Géant t’a prêté un sac à dos Asos, pas trop mal mais pas taillé pour ton gabarit. Du coup, quand tu lui rends visite avec toutes tes affaires, c’est à dire deux sacs à main, plus ce fameux sac à dos contenant ton ordinateur et ta tablette graphique, tu ne peux t’empêcher de sentir le regard des petites vieilles compatissantes sur ton malheur et ton apparence de tortue… Et tu ne comptes plus le nombre de fois où l’on t’a demandé si tu n’étais pas trop « chargée ». Ben si, c’est le cas, mais tu es prête à tout par amour, même de transporter ta vie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s